La Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes dans le rétroviseur

Pour la quatrième année consécutive la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes a été célébrée en France du 27 mai au 9 juin. Les trois semaines qui nous séparent de la clôture nous permettent de dresser le bilan de cette dernière édition.

La Semaine en chiffres

Si l’on devait mettre en exergue 3 chiffres représentatifs de cette 4ème édition, peut-être seraient-ils ceux-ci :

  • 3 semaines de festivités
  • 38 degrés
  • 230 évènements de toutes sortes

Autrement dit, la France ne s’est pas seulement mise aux couleurs de l’Amérique latine et des Caraïbes mais elle a également réévalué sa notion du temps et nous a offert un climat adéquat..
Vingt villes de France ont participé ainsi que la capitale d’Haïti, Port-au-Prince qui au travers de l’institut français à célébrer la SALC comme il se doit.
Au total nous comptons environ 30 000 participants et environ 350 personnes impliquées dans l’organisation des événements chez les partenaires, (auxquelles il faut ajouter les deux personnes de l’équipe chargée de l’organisation )

Un programme riche et varié

Le programme comportait un panel large événements traduisant la diversité et la richesse de nos relations. Il faut en remercier tous les partenaires (et en particuliers les ambassades des pays latino-américains) qui ont répondu présent et ont organisé de nombreux événements, tous de qualité.

La culture a occupé une large place dans le programme de la Semaine, avec près de 60% des événements. Elle s’est déclinée cette année sous toutes ses formes : musique, danse, littérature, arts plastiques, architecture, gastronomie, artisanat, histoire, ethnologie ou encore patrimoine. Le reste des événements se sont ensuite partagés entre moments festifs et débats académiques, sans oublier les grands forums économiques qui ont été honorés par la présence de hautes personnalités telles que les présidents du Pérou et du Guatemala.


En région la SALC a également connu un large succès. À Lyon, le concert du duo d’Omar Sosa et Gustavo Ovalles et le colloque « Monde Végétal et Univers Féminin - Médecine traditionnelle populaire » ont rassemblé plus de 200 personnes. À Marseille, près de 600 personnes se sont retrouvées pour danser à la fête d’inauguration à la mairie de Bagatelle et le groupe Fundo de Quintal a joué à guichets fermés.

Une communication renforcée

Enfin, cette année fut marquée par l’accent mis sur la communication. Pour la première fois la SALC était dotée d’un site internet dédié ainsi que d’une page Facebook. Le nombre de visiteurs journaliers sur semaineameriquelatinecaraibe.fr a dépassé toutes nos attentes en enregistrant environ 1000 visites par jour et la page Facebook a également enregistré un grand nombre de visites avec près de 200 000 personnes touchées par l’événement.

À l’année prochaine

Après tous ces très beaux moments d’amitié, de fête et de débat, il nous reste à remercier nos nombreux partenaires et toutes les personnes qui ont œuvré au bon déroulement de la « Semaine » par leur travail ou leurs interventions, les personnes qui se sont déplacées montrant leur intérêt pour l’Amérique latine et les Caraïbes en France. Nous comptons sur vous pour la prochaine édition de cette belle manifestation ; restez connectés !

L’équipe de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes
Antoine Grassin et Nathalie Garro