"Ex/positions et vestiges"

"Ex/positions et vestiges"

Exposition Sciences sociales

Amérique latine

Organisé par "Fondation Maison des Sciences de l’Homme", "GRECOL-ALC", "Laboratoire de Géoesthétique"

Description

Le Laboratoire de Géoesthétique est un dispositif critique et expérimental qui met en rapport la philosophie, la politique et l’art en explorant de possibles articulations d’un « commun » en partant de diverses perspectives théoriques, d’expériences de mouvements sociaux et citoyens, des pratiques communautaires et artistiques existantes de nos jours en Colombie. Ouvert à la création d’un nouveau champ transdisciplinaire à partir de la proximité existante entre le registre de l’espace et celui du concept pour ainsi penser les problèmes posés par les complexes relations entre esthétique et politique, art contemporain et philosophie contemporaine, le Laboratoire de Géoesthétique « Ex/positions et vestiges » s’investit cette fois-ci dans l’exploration de topologies du deuil et vecteurs de mémoires suscité par la violence. Ainsi, il sera question de provoquer des torsions, interstices et plies à partir de l’œuvre d’artistes colombiens comme José Alejandro Restrepo, Clemencia Echeverrí, Juan Manuel Echavarría, Oscar Muñoz, Doris Salcedo, Fabio Rubiano, Danza Común et Mapa Teatro, pour penser les rapports entre la mémoire, l’imagination, le trauma, le deuil et le conflit. Ses œuvres problématisent l’espace –le topos- du deuil dans le contexte d’une guerre fratricide, où la question à propos de la matérialité des corps, leurs disparitions, la présence de leurs absences et l’impossibilité du deuil constitue les scènes du quotidien.

Le Laboratoire de Géoesthétique est rattaché au Groupe de Recherche en Esthétique et Politique composé de chercheurs et étudiants de trois universités colombiennes (Université del Rosario, Université Nacional de Colombia, Université de los Andes).

Programme

Amalia Boyer Deuil-sans corps-sans deuil Red colombiana de Mujeres Filósofas-Universidad del Rosario

Gustavo Chirolla Survivances et virtualités politiques dans l’oeuvre de Clemencia Echeverrí Red de Estudios Críticos-Universidad El Bosque-Universidad Javeriana

Laura Quintana Le phantôme et ses verités Red colombiana de Mujeres Filósofas-Universidad de los Andes

Jaime Santamaría Etats d’âmes. De la cruauté et du deuil Red de Estudios Críticos-Universidad de los Andes

Hernán Alejandro Cortés Représenter le pardon. Vecteurs de la mémoire dans le conflit colombien Red de Estudios Críticos-Universidad de los Andes

Table ronde : Penser en temps de post-accords. Réflexions autour de “La Despedida” de Mapa Teatro. Avec la participation de : Nelson Vallejo-Gómez (Grecol-ALC/FMSH), Angélica Montes (Grecol-ALC), Iván Jiménez , Laura Quintana, Amalfi Rendón, Gustavo Chirolla, Carmen Elisa Escobar, Amalia Boyer, Hernán Cortés, Jaime Santamaría.

Informations pratiques

Entrée : Libre

Partager l'évènement

Twitter Facebook